Please wait...
vignoble coteaux de l'aubance

Coteaux de l'Aubance

Date de l'article :

Le coteaux de l'Aubance est un vin blanc moelleux d'appellation d'origine contrôlée produit sur les coteaux bordant l'Aubance, un petit affluent de la rive gauche Loire.

Terroir et Climat propices

Le vignoble s’étend sur 10 communes de part et d’autre de la rivière Aubance sur 200 ha. La localisation du vignoble au sud du bassin minier de Trélazé, accentue l’expression minérale à la dégustation, grâce aux veines ardoisières traversant la Loire et présentes sur les Coteaux de l’Aubance. Le climat faiblement pluvieux, les coteaux bien exposés et ventilés avec des sols schisteux peu profonds, offrent des conditions favorables à la précocité de la végétation permettant l’obtention de vendanges surmûries, voire atteintes de pourriture noble.

L’histoire du Coteaux de l’Aubance

C’est à la fin du XIXe siècle que naît le vignoble des Coteaux de l’Aubance. Les trois-quarts du vignoble angevins sont détruits à cause d’une crise phylloxérique. Les vignerons de la région de l’Aubance recherchent alors des parcelles indemnes pour y implanter leur chenin blanc.

Les Coteaux de l’Aubance

Le chenin est un cépage propice au développement de la pourriture noble, le botrytis, qui donne aux Coteaux de l’Aubance, des saveurs de fleurs blanches ou de fruits à chair blanche ou jaune. Ce sont des vins élégants, frais et délicats avec un équilibre parfait entre douceur et vivacité.

Des accords mets et vins d’exception

Ces vins se gardent très bien en bouteille, jusqu'à 10 ans voire plus selon le millésime. Il s'accorde parfaitement avec les viandes blanches tel que l'agneau ou le poulet, ainsi qu'avec les desserts et pâtisseries. En saison, ce vin peut être servi avec des fruits comme les fraises, les pêches ou le melon. Il serait parfaitement sublimé à l’apéritif avec un foie gras en terrine ou poêlé.

En chiffres

Production annuelle : 6 100 hl sur 220 ha soit 813 300 000 bouteilles par an environ.
Rendement annuel : 35 hl/ha
40 producteurs